Mirleft est niché entre les collines et l'océan Atlantique.  

 

L'histoire de ce petit village remonte à l'époque coloniale où le Maroc était partagé entre les contrôles français et espagnols.

Mirleft était sous l'occupation française et les militaires utilisaient les hauteurs qui dominent cette région pour la surveillance et le contrôle. A 2kms plus au sud, la plage du Marabout servait de frontière entre les français et les espagnols.

Construit en 1935, les vestiges du  fort de Tidli, perché au-dessus de Mirleft, témoignent de cette époque.

 

Puis, dans les années 70, le village a été particulièrement apprécié par la communauté hippie.


Aujourd'hui, le centre est constitué de petites échoppes où se côtoient :

  • marchands d'artisanats divers : bijoux berbère, tapis en pure laine, poteries en tadlakt, fer forgés, tableaux, etc.. 
  • savonneries avec des produits de beautés à base d'huile d'argan et d'olive
  • épiciers, bouchers locaux, coiffeurs, barbiers
  • restaurateurs, hôtels populaires, etc..

Dès 17h, le marché aux poissons s'anime avec l'arrivée de belles pièces de : bars, loups, courbines, sardines, etc.. qui n'attendent que vous pour être dégustées au four ou dans un excellent tagine.